Air Canada est le champion des plaintes

Air Canada est le champion des plaintes

Air Canada est le champion des plaintes

Air Canada est le champion des plaintes depuis l’adoption, l’été dernier, de la charte des droits des voyageurs par le gouvernement Trudeau.

Et les doléances des clients du principal transporteur canadien n’ont pas ralenti durant la plus récente période des Fêtes, Air Canada dominant encore là les statistiques ayant trait aux plaintes des voyageurs.

Ainsi, du 15 juillet au 14 décembre, lors de l’implantation du premier volet de la charte des droits des voyageurs, 4088 plaintes ont été acheminées à l’Office des transports du Canada (OTC), qui indique avoir résolu, à ce jour, 1542 d’entre elles. Le restant est soit jugé «hors mandat» ou est toujours en cours de traitement.

Des 4088 plaintes, 1631 visaient Air Canada qui, de plus, en a accumulé 558 autres seulement pendant la période écoulée du 15 décembre au 3 janvier.

Rappelons que la deuxième phase de la charte des droits des voyageurs a été déployée le 15 décembre dernier, avant la très achalandée période du temps des Fêtes dans les aéroports canadiens.

«[…] La grande majorité des plaintes reçues sont traitées aux stades de la facilitation et de la médiation, et environ 1 % des plaintes reçues nécessiteront un processus d’arbitrage plus formel», a indiqué à l’Agence QMI l’équipe média de l’OTC, vendredi, par courriel.

Air Canada, qui est le principal transport canadien, trône ainsi au sommet du nombre de plaintes reçues par l’OTC. Suivent WestJet (612+125 pendant les Fêtes), Flair Airlines (256), Swoop (221+59), Air Transat (181+39) et Porter Airlines (53+6).

Sunwing n’est pas cité par l’OTC dans les plaintes reçues avant le 14 décembre, mais il figure dans les statistiques du temps des Fêtes avec 37 plaintes inscrites du 15 décembre au 3 janvier.

«Quelque chose ne tourne pas rond chez Air Canada»

«Quand on considère que 90% des services aériens en région partout au Québec sont assurés par Air Canada, ne pas offrir de service à la clientèle, ne pas répondre au téléphone, avoir plateforme qui ne fonctionne pas toujours et avoir des agents au comptoir sans ressources, ça ne fonctionne pas», a affirmé le député des Îles-de-la-Madeleine en entrevue avec Julie Marcoux.

Selon lui, il faut remédier à la situation rapidement à l’approche des Fêtes où la demande sera forte et le risque de tempête élevé. 

Il a expliqué que sa collègue Méganne Perry-Melançon, députée de Gaspé, et lui ont vécu de la confusion concernant un vol retardé sans jamais avoir de suivi. «Il y a quelque chose qui ne tourne pas rond chez Air Canada», lâche-t-il.

«Les communications avec les clients sont erratiques et il y a des agences de voyages qui passent la journée à attendre», ajoute le député.

M. Arseneau a interpellé le ministre provincial des Transports, François Bonnardel, qui a son tour à lancé la balle au ministre fédéral des Transports, Marc Garneau. 

«Aujourd’hui, on a entendu M. Garneau dire qu’il ne pouvait rien faire. Moi j’aurais quelques pistes de suggestions à lui faire», lance-t-il.

Air Canada est le champion des plaintes

Recent Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *